Retour sur...le Conseil communautaire du 26 septembre

Les élus de Vallons de haute Bretagne Communauté (VHBC) ont tenu leur Conseil de rentrée le 26 septembre dernier. Les grands dossiers en cours : la validation du Programme Local de l'Habitat et le choix du scénario pour le projet de construction d'une piscine communautaire à Guichen. L'objectif de l'équipe communautaire : construire un territoire harmonieux et équilibré.
Publié le mardi 02 octobre 2018

Habitat : un programme local ambitieux

Le programme local de l'habitat (PLH) est un document stratégique de programmation qui inclut l'ensemble de la politique locale de l'habitat : parc public et privé, gestion du parc existant et des constructions nouvelles, populations spécifiques. Il a été lancé en mai 2016, par Vallons de Haute Bretagne Communauté avec le cabinet d'études CERUR. L'objectif du PLH est de consolider la croissance démographique et de rééquilibrer l'ensemble du territoire.

Les grandes orientations :

  • Maitriser le foncier pour accueillir la production nouvelle (SCOT)
  • Investir sur la rénovation du parc existant
  • Assurer la réponse aux besoins spécifiques de logements (Habitat jeunes, personnes âgées, logements pour public fragilisé)
  • Mener et animer une politique de l'habitat

1 015 600€ pour réhabiliter le parc ancien et favoriser la production de nouveau logements

Le 26 septembre dernier les élus de Vallons de Haute Bretagne Communauté ont validé le plan d'actions du programme et notamment attribué une enveloppe de 1 015 600 € sur 6 ans pour réhabiliter le parc de logements anciens et favoriser la production de nouveaux logements sur l'ensemble du territoire.
Après avis des communes, vérification de sa conformité avec le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays des Vallons de Vilaine, et passage en Comité régional de l'habitat et de l'Hébergement, le PLH sera définitivement approuvé début 2019.

Piscine communautaire : le scénario approuvé

Vallons de Haute de Bretagne Communauté est un territoire attractif qui connaît une forte croissance démographique, deux fois supérieure à celle du département. Les habitants et les écoles utilisent actuellement la piscine de Chartres de Bretagne, ou se rendent à Rennes, Redon voire Derval. La fermeture de la piscine de Bain-de-Bretagne illustre aussi le manque d'équipement aquatique sur l'ensemble du département.

Un équipement structurant pour l'ensemble du territoire intercommunal

Ce nouvel équipement répondra donc aux besoins de la population en matière d'apprentissage de la natation, de pratiques sportives, de loisirs. Son dimensionnement permettra également l'accueil des scolaires du territoire. Avec une zone de chalandise du futur équipement qui correspond à un rayon de 25 minutes de temps de transport, ce projet est destiné à l'ensemble de la Communauté de communes.
Après avoir recueilli les avis des futurs utilisateurs via une enquête en ligne durant l'été et une réunion publique le 27 juin dernier, les élus communautaires, suite à l'étude menée par le cabinet d'études ADOC, ont décidé de s'orienter vers un projet d'espace aqualudique comprenant :
  • Un bassin sportif en inox 5 couloirs de 312,50m2
  • Un bassin d'activités en inox de 112,50 m2
  • Une pataugeoire de 30 m2

Les jeunes du territoire accompagnés dans leur insertion professionnelle

Depuis la fin du mois de juin, la mission locale et la maison de l'emploi, de l'insertion et de la formation professionnelle du bassin d'emploi de Rennes ont fusionné pour devenir We Ker. « We Ker fait toujours partie du réseau des missions locales. Nous poursuivons notre accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans dans leurs différentes démarches dans le domaine professionnel comme dans ceux de la formation et de l'insertion sociale » explique Camille Egaux, responsable du Pôle Economie-Emploi.
Le territoire de Vallons de Haute Bretagne Communauté compte 4 conseillères tenant des permanences à Guichen, Guipry-Messac et Val d'Anast.
En 2017, l'accompagnement des jeunes suivis sur le territoire intercommunal s'est traduit par 344 contrats signés (dont 29 CDI), 55 formations entamées et 38 immersions en milieu professionnel réalisé.

Pratique

Prise de rendez-vous auprès des conseillères WE KER du territoire :

Pour le secteur de Guichen (bat. Le Réso 26 rue du Cdt Charcot) : Maireille Le Caër mlecaer@we-ker.org ou le 02 99 57 05 85

Pour les secteurs de Guipry-Messac (Salle Alexis Moison - 52, avenue du Port) et de Val d'Anast (Chrorus) : rmartin@we-ker.org ou le 07 81 60 92 86

Création d'un Conseil Intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance

Au premier janvier 2018, Vallons de Haute Bretagne Communauté a intégré la compétence Politique de la ville dans ses statuts suite à la délibération du 8 novembre 2017. Le territoire de Vallons de Haute Bretagne Communauté ne possédant pas de quartiers prioritaires pour la mise en place du contrat de ville, Vallons de Haute Bretagne Communauté pourra néanmoins animer une politique de la ville à travers la prévention de la sécurité et de la délinquance. La Communauté de communes met ainsi en place son conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance.

La finalité du de ce conseil est de constituer un lieu structuré permettant la circulation de l'information entre les différents acteurs impliqués. Il aura également pour fonction d'établir, entre ces acteurs, une définition partagée des objectifs stratégiques et une cohérence des actions à mener et des priorités à établir dans ces domaines. Il sera aussi un appui technique et méthodologique aux stratégies des communes membres.

Cependant, le Conseil ne remplacera pas les initiatives communales, les maires conservent leurs pouvoirs de police. Un diagnostic territorial dressera un état des lieux pour définir des axes de travail en relation avec les interlocuteurs concernés.


Retour sur...le Conseil communautaire du 26 septembre
Création site collectivité